En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus et gérer ces paramètres.
Accepter

Actualité Nutrition


Les personnes les plus grosses du monde

Conseils Dr Jean-Michel Cohen

Posté le 9 mai 2022 par Dr Jean-Michel Cohen

Il existe des personnes dont le poids peut dépasser 200, voire 300 kg et pour certains plus de 400 et même plus de 500 kilos. Cela paraît incroyable mais  ça existe. Notez qu'il n’y a pas de limite à la prise de poids si l’on n’agit pas, car le tissu graisseux est un tissu qui peut s’amplifier à l'extrême.

Se laver, se déplacer… tous les gestes du quotidien deviennent plus difficiles en cas de forte obésité. Il y a certes des explications génétiques mais l’obésité entraîne une perte de la sensation de satiété, faisant entrer les personnes dans un cercle vicieux : 
Je prends du poids, je bouge moins, ce que je mange est moins bien consommé par le corps et s’accumule petit à petit...

Rappel sur les différents types d'obésité

On parle ici bien-sûr d’obésité morbide tellement les risques pour la santé de ces personnes sont élevés. Petit rappel sur les différents types d’obésité selon le calcul du fameux IMC, qui, comme je le dis souvent, a ses limites.

Obésité morbide : IMC > 40

Lorsque l’indice de masse corporelle se situe entre 18,5 et 25, on considère que le poids est normal. Lorsque l’IMC est compris entre 25 et 30, on parle de surpoids, entre 30 et 35 d’obésité, entre 35 et 40 d’obésité sévère, et au-delà de 40 d’obésité morbide.

Cette vision mathématique du poids est assez déprimante, car elle nous situe dans une fourchette de chiffres, sans prendre en compte tous les facteurs médicaux. En particulier, la disposition de la graisse reste le déterminant le plus important pour la santé. 

De plus, elle fige l’individu sur une échelle sans prendre en compte les raisons pour lesquelles cette personne aurait un surpoids ou une obésité, quel en est l’avantage parfois ou le réel désavantage. 

Il faut aller au-delà et réfléchir à la façon de l’annoncer et prévoir une attitude soignante et aidante. À l’heure où on parle de discrimination, juger d’un surpoids en ne considérant qu’un nombre me semble plutôt violent.

Le rapport tour de taille tour de hanche plus intéressant

Nous savons que plus les kilos en excès se situent sur le ventre et sur le haut du corps, plus les risques pour la santé notamment cardio-vasculaire sont majorés. En revanche, lorsque la localisation de la graisse se porte sur les hanches ou sur les cuisses, ou encore de façon harmonieuse sur l’ensemble du corps, les conséquences sont bien souvent moins importantes. 

Voilà pourquoi une autre mesure, plus intéressante médicalement, consiste à mesurer le tour de taille au niveau du nombril et le tour des hanches à son niveau le plus large. On divise ensuite le tour de taille par le tour de hanche et cela permet beaucoup mieux de mesurer le risque. Ce rapport doit se situer entre 0,64 et 0,85 chez la femme et entre 0,85 et 1 chez l’homme. 

En faisant cela, on peut ainsi apprécier la valeur de la graisse intra-abdominale qui est le vrai facteur prédictif des problèmes de santé. Encore une fois, on ne fait pas maigrir juste pour le plaisir d’avoir un chiffre de poids inférieur au précédent. 

On doit pouvoir en retirer un bénéfice quel qu’il soit, et il n’y a pas lieu d’obéir à la tyrannie médicale sans pronostic négatif sur la santé. Ce qui compte, c’est d’être le mieux possible dans sa peau. 

Cet indice me semble plus raisonnable, car il m’est déjà arrivé de rencontrer des personnes en surpoids avec un rapport taille-hanches de bonne qualité, sans problème de santé. À l’inverse, certains de mes patients présentaient un poids dans la norme mais un mauvais rapport taille-hanches, ce qui doit entraîner une modification de l’alimentation pour réduire la graisse et augmenter la masse maigre. 

Je tiens à insister sur le fait que la perte de kilos a souvent un impact positif autant sur l’image sociale que sur la vie sentimentale et professionnelle. Sur le plan professionnel, nous verrons plus tard que le combat contre les discriminations liées au poids est loin d’être gagné.

Les grands obèses ne sont pas des bêtes de foire

Dans la vidéo qui suit, nous sommes face à des cas extrêmes, je vais essayer de vous expliquer comment on peut en arriver là. Bon visionnage !

Commentaires

  • Adrien-Equipe (Lille, 59)
    Posté le 23-06-2022 à 10:38

    sorcineuse : effectivement le sport ne fait pas maigrir mais il aide à faciliter la perte de poids dans le cadre d'un rééquilibrage alimentaire.
  • sorcineuse (La Balme Les Grottes, 38)
    Posté le 19-05-2022 à 13:19

    Bonjour Docteur, Votre explication est claire mais je dois reconnaître que prendre le tour de hanches est difficile car j'ai du ventre et je ne sais pas si je dois prendre en dessous du ventre ou avec, car les mesures ne sont pas les mêmes bien sur. Lorsqu'on est obésité morbide, j'ai l'impression que je ne vais jamais passer en obésité. Morbide pour moi veut dire "mort" donc ne bouge plus.. Je fais du sport régulièrement (3 fois en salle de sport et 4 cours aquagym par semaine), et j'ai lu un article que le sport ne fait pas maigrir... je continue quand même mon sport mais je souhaiterais avoir plus de renseignement là dessus. En tout cas merci beaucoup pour vos conseils et vos aides ainsi que votre équipe. À bientôt Amitiés Martine Gabeure
1 - 2 de 2

Commencez maintenant votre analyse minceur GRATUITE


Êtes-vous une femme ou un homme ?

(Les solutions minceur sont adaptées)




Je commence mon bilan

Un dernier mot sur la méthode

La méthode Cohen est un accompagnement minceur permettant une perte de poids sans se faire violence, avec les aliments que vous aimez. Pour perdre ses kilos et réussir son régime, pas besoin de s’affamer. Pour Jean-Michel Cohen, le plaisir est la clé du succès minceur et vous le verrez dans vos plans de repas. Le programme minceur mis en place par le Dr Jean-Michel Cohen, va vous apprendre la nutrition et vous aidera à devenir autonome pour conserver votre poids idéal.

Dr Jean-Michel Cohen
Vous voulez mincir ? Découvrez vos chances de succès en répondant à mon questionnaire
×